Études et résultats

N° 563

Paru le 01/03/2007 Màj le 22/01/2021

Résumé

Pour la deuxième année consécutive, un recueil d'informations sur les médicaments achetés par les établissements de santé, délivrés aux unités de soins ou rétrocédés au public a été réalisé auprès des centres hospitaliers universitaires (CHU) et des centres de lutte contre le cancer (CLCC) ayant une activité de médecine, de chirurgie ou d'obstétrique.

 

Les dépenses de médicaments de ces établissements s'élèvent respectivement à 1,5 milliard d'euros et 190 millions d'euros. La vente de médicaments au public a représenté 39 % des dépenses des CHU et 18 % de celles des CLCC, essentiellement des antiviraux pour les premiers et des anticancéreux pour les seconds. Dans les CHU, les anti-infectieux représentent 30 % des dépenses et 74 % des unités rétrocédées, en particulier les antiviraux, contrairement aux CLCC qui sont peu concernés par ce type de vente au public.

Près du quart des dépenses de médicaments des CHU et les trois quarts de celles des CLCC s'expliquent par l'achat d'antinéoplasiques ou d'immunomodulateurs, classe de médicaments la plus coûteuse, destinée notamment au traitement des cancers.

La collecte d'informations sur les dépenses de médicaments a également concerné pour la première fois les centres hospitaliers publics et les établissements privés.

Sources, outils & enquêtes

Nous contacter