Études et résultats

N° 1229

Des conditions de travail plus satisfaisantes pour les médecins généralistes exerçant en groupe

La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie une étude sur les temps de travail déclarés et les conditions de travail perçues par les médecins généralistes en 2019. Cette étude s’appuie sur les données issues du quatrième Panel d’observation pratiques et les conditions d’exercice en médecine générale réalisé en France métropolitaine. Une comparaison des temps de travail et des activités exercées est menée selon le modèle d’exercice (seul, en groupe avec uniquement des médecins généralistes ou en groupe pluriprofessionnel).

 

Entre octobre 2018 et février 2019, 3 300 médecins généralistes, installés au 1er janvier 2018 et ayant au moins 200 patients en tant que médecin traitant, ont été interrogés par téléphone dans le cadre du quatrième Panel des pratiques et des conditions d’exercice en médecine générale.


La majorité des médecins généralistes exercent en groupe

En 2019, 61 % des médecins généralistes libéraux déclarent exercer en groupe leur activité libérale : 32 % avec d’autres médecins généralistes et 29 % avec d’autres professions paramédicales. Ce dernier mode d’exercice a considérablement progressé ces dernières années sous l’impulsion des maisons de santé pluriprofessionnelle (MSP) dont le nombre est passé de moins de 20 en 2008 à 1 800 en 2021. Parmi ces MSP, 20 % sont conventionnées, c’est-à-dire qu’elles ont signé l’accord conventionnel interprofessionnel (ACI) qui permet d’allouer une rémunération à ces structures en contrepartie d’objectifs visant à l’amélioration des soins (plus grande amplitude horaire d’accueil des patients, plages réservées aux soins non programmés…).

Quels que soient les territoires, les médecins exerçant seuls travaillent plus que ceux en groupe

Les médecins exerçant seuls déclarent travailler 55,4 heures par semaine contre 53,1 heures pour ceux qui exercent en groupe pluriprofessionnel et 50,7 heures pour ceux qui travaillent en groupe monodisciplinaire. Ces écarts de volume horaire observés entre les modèles d’exercices sont similaires dans la plupart des territoires. Les médecins qui exercent seuls déclarent travailler plus que leurs confrères dans la plupart des territoires tandis que ceux exerçant avec d’autres médecins généralistes uniquement déclarent des volumes horaires presque toujours inférieurs à la moyenne. Pour les médecins en groupe pluriprofessionnel, le temps de travail varie selon le lieu d’installation : il est plus élevé dans les zones rurales et les zones urbaines défavorisées où il atteint 53,2 heures, soit 2 à 3 heures de plus que la moyenne. 

Les jeunes et les femmes exercent davantage en groupe

Les médecins travaillant seuls ont en moyenne 58 ans et comptent 29 % de femmes tandis que ceux exerçant en groupe pluriprofessionnel sont âgés en moyenne de 49 ans et 43 % sont des femmes. En contrôlant des différences de profil et des lieux d’exercice, les temps de travail hebdomadaires estimés sont similaires entre les médecins exerçant seuls et ceux exerçant en groupe pluriprofessionnel.  


Les médecins généralistes exerçant en groupe déclarent un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle 

Les médecins généralistes exerçant en groupe déclarent plus fréquemment que les autres un meilleur équilibre entre vie familiale et vie professionnelle, qui s’explique par les différences de temps de travail et les temps de congés. En effet, l’exercice pluriprofessionnel est associé à un volume horaire réduit dédié aux activités libérales et à l’inverse, à un temps accru pour les activités secondaires : 22 % de l’ensemble des médecins ont une activité secondaire et y consacrent 8,9 heures en moyenne tandis qu’ils sont 28 % parmi ceux qui exercent en groupe pluriprofessionnel et jusqu’à 36 % pour ceux qui sont en maisons de santé conventionnées (MSP ACI). 

 

Nous contacter